Dieu Japonais

Mythologie Japonaise -

Les Dieux Japonais : Liste et Mythologie

de lecture - mots

Dans le shintoïsme, le Kotoamatsukami (別天津神) qui signifie « Kami distinctement céleste » est le nom général donné aux premiers dieux du Japon. Les dieux japonais sont apparus lors de la création de l’univers. Ils sont tous nés à Takamagahara, royaume des cieux et résidence des Dieux.

Dans la mythologie japonaise, les trois divinités apparues en première étaient : Ame-no-Minakanushi (天之御中主神), Takamimusubi (高御産巣日神) et Kamimusubi (神産巣日神). Un peu plus tard, deux autres divinités ont rejoint la résidence des dieux : Umashiashikabihikoji (宇摩志阿斯訶備比古遅神) et Amenotokotachi (天之常立神). Ces 5 Dieux appartiennent donc à la première génération des dieux.

La génération de dieux suivante est appelée « Kamiyonanayo », celle-ci comprenait Izanagi-no-Mikoto et Izanami-no-Mikoto, considérés comme le père et la mère de toutes les autres divinités de la mythologie japonaise. Cette génération est la plus populaire et est, bien évidemment, le sujet de cet article.

Izanami 

Aujourd’hui, Ambiance Japon© te fait découvrir près de 10 Dieux Japonais aux histoires toutes les plus incroyables les unes que les autres et qui ont directement influencés certain de tes manga préférés.

Petit précision tout de même, le terme "Kami" en japonais se traduit par "Dieu" mais également par "esprit" ce qui explique pourquoi il n'existe pas toujours une seule et unique divinité par élément. Dans le shintoïsme, tous les objets présents sur terre possèdent un esprit, et donc son propre Kami.

Liste Des Dieux Japonais : 

Pour commencer, voici une petite liste des 14 Kami Japonais les plus populaires de la mythologie japonaise. 

1) Izanami : Déesse de la Création et de la Mort, elle fût la première femme du Dieu Izanagi

2) Izanagi : Co-créateur du Monde et du Japon, il est le mari de la déesse Izanami

3) Amaterasu : Déesse du Soleil

4) Hachiman : Dieu de la Guerre et gardien du peuple japonais

5) Omoikane : Déesse de la Sagesse, de l’Intelligence et de la Réflexion

6) Tsukuyomi : Dieu de la Lune et de la Nuit

7) Susanoo : Dieu de la Mer et de la Tempête

8) Inari :  Déesse du Riz, des Moissons et de la Fertilité

9) Saruta-hiko : Dieu de la Terre et gardien de l’Amano-Uki-Hashi

10) Uzume : Déesse de la Gaieté, de l’Aube et de la Joie

11) Ryūjin : Dieu de la Mer, il a l’apparence d’un dragon

12) Shinigami : Dieu de la Mort

13) Raijin : Dieu du Tonnerre et des éclairs

14) Fūjin : Dieu du Vent, il a l’apparence d’un démon à forme humaine 

Le Dieu Japonais du Feu : Kagutsuchi

Dieu Japonais du Feu 

Kagutsuchi, également connu sous le nom de Hi-no-Kagutsuchi, Homusubi ou encore Hinokagutsuchinokami, est le dieu shintō du feu.

Dans la culture japonaise, le feu était très redouté et redoutable par les villageois. En effet, à l’époque, la plupart des bâtiments dans les villes étaient faits de bois et de paille. Cette peur du feu a fait de Kagutsuchi une divinité importante et très respectée par les japonais. De nombreux rituels shintoïstes ainsi que de nombreuses offrandes lui étaient décernés pour apaiser sa colère.

Kagutsuchi-no-kami est né de l’union d’Izanami et d’Izanagi, les dieux créateurs du Japon. Malheureusement, lors de sa naissance, la chaleur de Kagutsuchi était si puissante qu'il tua sa mère. Son père ne supporta pas ce tragique évènement et décapita son propre fils à l’aide de son épée, la fameuse Totsuka-no-tsurugi.

Cette lame ne t’est pas inconnue si tu as lu notre article sur Yamata no orochi, le terrifiant serpent de la mythologie japonaise.

 izanagi et izanami

Fou de colère, il découpa Kagutsuchi en 8 morceaux qui donnèrent naissance aux 8 Dieux de la Montagne Japonais également appelés : Yama-no-Kami. Ces Dieux sont les gardiens des montagnes et des volcans au Japon. Ils seraient également le pont entre la terre et le royaume des dieux.

De son sang naquît également huit autres dieux, tous maîtres dans l’art de l’épée, dont le fameux Dieu du tonnerre, Takemikazuchi-no-kami et son frère Futsunushi, Kami des épées. D’après une légende alternative, avant de mourir, Izanami donna naissance à 4 autres Kami à qui elle donna la lourde tâche de surveiller Kagutsuchi. 

La Déesse Japonaise du Soleil : Amaterasu 

 Déesse Shinto du Soleil

Amaterasu Omikami traduit par "la grande divinité qui illumine le ciel", est la déesse du soleil mais surtout la plus importante divinité de la religion shintoïste. Amaterasu dirige également le Royaume de Takama no Hara, le domaine des Kami.  

Elle est également connue sous le nom de Oho-hir-me-no-muchi ou aussi Amaterasu-oho-hiru-me. Amaterasu est la fille d'Izanami et d'Izanagi qui ont fait d’elle, la souveraine du ciel.

Après que son père Izanagi s'est échappé de sa visite dans les enfers, le Dieu Créateur a dû effectuer un rituel de purification dans la rivière Woto. C’est ainsi que de son œil gauche, sa fille Amaterasu est née.

Elle est également la sœur aînée de Susanoo, le dieu de la tempête qui terrassa le serpent à 8 têtes. Amaterasu et lui se disputaient si souvent, que la déesse l’exila sur terre.

Dieu japonais de la tempête

L’un des fils d'Amaterasu est Ama-no-Oshiho-Mimi. Il fût l’un des premiers enfants de la déesse chargé de régner sur le royaume de la terre. Mais ce dernier refusa la mission de sa mère en voyant le désordre qui régnait sur Terre.

Le Dieu Japonais de L’Eau : Suijin

Le terme Suijin qui signifie littéralement « peuple de l’eau » peut faire référence aux nombreuses manifestations célestes et terrestres de la bienveillante divinité de l’eau présente dans la religion Shintō.

D’après les légendes, il existe une grande variété de créatures mythologiques et magiques que nous pouvons apercevoir dans les lacs, les étangs, les sources d’eau et les puits. Les formes les plus populaires de ces Kami de l’eau sont notamment les serpents, les dragons, les anguilles, les poissons ou les tortues.

Mais attention, il ne faut pas confondre ces créatures de l’eau avec Mizu no Kamisama (水の神様), la gardienne des pêcheurs et protectrice de la fertilité, de la maternité et de l'accouchement. Cette divinité Shintō est très vénérée dans les sanctuaires à travers tout le Japon. De plus, des immenses statues lui sont consacrées dans les campagnes.

Le Dieu Japonais de L’Eau Cette divinité est particulièrement populaire auprès de ceux qui désirent un accouchement facile et sans complication.

Mizu no Kamisama est également associé à la déesse bouddhiste Benzaiten également déesse de l’eau. Celle-ci est souvent lié à la maternité et à l'accouchement dans ses apparitions. Elle fait également partie des 7 Dieux du Bonheur au Japon.

Le Dieu Japonais de la Foudre : Raijin 

Parmi tous les dieux, Raijin est l’une des plus anciennes divinités du Shintoïsme. Il fait parti de la descendance directe d'Izanagi et d’Izanami, les créateurs des îles japonaises. Le dieu du tonnerre est le frère de Fūjin mais également de la déesse Amaterasu ou encore du célèbre Susanoo.

Le Dieu Japonais de la Foudre

Il est né du corps calcinée de la déesse Izanami, tuée durant la naissance de Kagutsuchi. D’après plusieurs légendes, Raijin a été chargé d’une importante mission par sa mère afin de ramener Izanagi dans le royaume des morts.

Bien qu'il soit largement respecté et craint par le peuple japonais, Raijin est également considéré comme un Yokai, c’est à dire un démon de la mythologie japonaise. Malgré cela, il reste très apprécié par les agriculteurs qui n’hésitent pas à prier et à lui faire des offrandes en période de grande sècheresse. En effet, la foudre aiderait à fertiliser les rizières.

Raijin est l'un des kami qui représentent également l'une des îles du Japon et d’après la mythologie, il résiderait dans les montagnes.

Avec son frère Fujin, dieu du Vent, ils se provoquent en duel constamment pour déterminer le véritable Maître du ciel.

 Le Dieu Japonais du Vent : Fūjin 

 Le Dieu Japonais du Vent

Fūjin (風神) ou Futen est le dieu japonais du vent et tout comme son frère, il est l’un des plus anciens dieux shintoïstes.

Il a l’apparence d’un terrifiant démon à la forme humanoïde et à la peau verte. D’après les légendes, il serait tout le temps accompagné d’un grand sac contenant les bourrasques de vent. Dans l'art japonais, cette divinité est souvent représentée avec son frère Raijin, le dieu de la foudre, du tonnerre et des orages.

Fūjin serait également à l’origine d’un célèbre mot japonais : le terme « Kamikaze ». En effet fin des années 1200, le dieu aurait repoussé les bateaux mongols en créant de nombreuses tempêtes en mer, empêchant ainsi les ennemis d’approcher les cotes nippones.

Casquette Kamikaze

Ce vent sacrée et cette intervention divine furent surnommé « Kamikaze ». Bien que puissante, cette divinité est très appréciée par le peuple japonais. Bien évidemment, tant que ce dernier n’envoie pas de typhons sur l’Archipel nippon.

Le Dieu Japonais de la Terre : Saruta-hiko 

Dieu Japonais de la Terre

Saruta-Hiko Okami est considéré comme le puissant garde de l'Ame No Ukihashi, le célèbre pont du ciel de la mythologie japonaise qui relie la terre au royaume des Dieux. Dans le Kojiki, le célèbre recueil de contes et légendes, il est également le chef de tous les dieux terrestres.


Il s’agit également de la première divinité à empêcher le petit-fils d'Amaterasu, Ninigi-no-Mikoto à mettre les pieds sur Terre lorsqu’il descendit du Takamagahara.

Selon la mythologie, c’était un homme charismatique et très imposant reconnaissable par son nez proéminent, portant une longue barbe et armé d'une épée redoutable ornée de pierres précieuses. Saruta-hiko est l’un des six Dieux de la Terre mais également la seule divinité terrestre à recevoir le titre de « Okami » littéralement "Grand Kami ».

 Ame No Ukihashi

Il est évidemment vénéré partout au Japon mais particulièrement à Tsubaki Jinja dans le préfecture de Mie et à Saruhiko Jinja à Ise. Sarutahiko Ôkami représente la force ce qui explique en partie son titre de chef des arts martiaux. 

Le Dieu Japonais de la Mort : Shinigami

Le mot "Shinigami" est composé de deux autres mots japonais : "Shi" et "Kami". Ceux-ci signifient littéralement "mort" et "dieu".

Dans la mythologie japonaise, le monde serait rempli de Kami. Toute chose dans le monde a un esprit, un dieu qui le gouverne. Il y a donc les Kami du ciel dont Amaterasu, Raijin ou encore Fūjin font partis.

Les Kami des rivières comme Suijin et Mizu no Kamisama et, bien sûr, les Kami de la mort surnommés « Shinigami ».

Dieu Japonais de la Mort

La tâche des Shinigami est d’inviter les mortels à mourir. Il n’y a donc pas qu’un seul Dieu de la Mort au Japon contrairement à la célèbre Faucheuse en Occident. Le premier Dieu considéré comme tel est Izanami étant donné qu’elle fût la première à introduire la mort dans le monde des mortels.

Le Dieu Japonais de la Mer : Ryūjin

Ryujin est le Dieu de la mer à l’apparence d’un Dragon dans la mythologie japonaise. Il est responsable des marées et représente à la fois les dangers et les bienfaits de la mer. Étant un peuple insulaire, il était logiquement vénéré par tous les japonais.

Cette divinité est l'un des 8 Rois Dragons originaires de la mythologie indienne et même chinoise. Il est le seigneur de la mer et également des serpents qui étaient considérés par les anciens Japonais comme une espèce de dragon.

Dieu Japonais de la Mer

Les serpents étaient également considérés comme les messagers de Ryujin et permettaient au roi d’avoir un contact direct avec le monde extérieur depuis son palais sous la mer ou dans le lac d'un volcan éteint selon les mythes.

Le dieu a des sanctuaires dans tout le Japon et surtout dans les zones rurales où la pêche et les pluies pour l'agriculture sont importantes pour les peuples locaux. Dans l'art, Ryujin est généralement représenté comme un dragon de mer ou un serpent géant. Il peut porter un bijou magique représentant le pouvoir et la monarchie du Japon et avec lequel le dieu peut contrôler les marées.

Le Dieu Japonais de la Guerre : Hachiman

clan de Minamoto

Hachiman était considéré non seulement comme un dieu de la guerre, mais aussi comme le protecteur du peuple japonais. Il incarnait à lui seul, le concept connu sous le nom de "la paix par la force". Les colombes blanches sont le symbole de ce dieu de la guerre et sont souvent considérées comme ses messagers dans les mythes shintoïstes. 

Dans la mythologie japonaise, Hachiman était également connu comme le célèbre Empereur Ojin. La légende raconte que le dieu de la guerre était le gardien du clan Minamoto auquel il portait une grande estime.

Selon certains récits, Hachiman était en réalité le père du premier samouraï du clan de Minamoto, Yoshi-Iye, et lui aurait offert une assistance divine lors de ses campagnes militaire contre les tribus Ainus.

L’une des histoires les plus populaires au Japon raconte Minamoto no Yoshitsune a prié Hachiman de fournir de l'eau à ses troupes déshydratées. Hachiman a répondu favorablement à la prière de son fils. Il ordonna à ce dernier de tirer une flèche dans un rocher, ce qui a fait jaillir une source d’eau. 

Le Dieu Japonais du Riz : Inari

Dieu Japonais du Riz

Dans la mythologie japonaise, Inari est le dieu protecteur de la culture du riz. Il favoriserait la prospérité et est particulièrement vénéré par les marchands et les commerçants.

Dans le Shintō, le légendaire Inari est le fils de l'impétueux dieu de la tempête, Susanoo. Le dieu du riz est également associé dans certains sanctuaires Shintō à la déesse de la nourriture, Ukemochi no Kami. Il existe des variations dans la représentation d’Inari en fonction des mythes.

Il est soit représenté comme un homme barbu chevauchant un renard blanc soit comme une élégante femme aux cheveux longs portant des gerbes de riz.
 

Renard Japonais

Le renard, qui symbolise aussi bien la bienveillance que la malice, est parfois identifié comme un messager d’Inari. Il n’est pas rare de trouver des statues de renards en grand nombre à l'intérieur et à l'extérieur des sanctuaires dédiés au dieu du riz. 

C'est ici que s’achève notre article sur la mythologie japonaise des Dieux. En plus d’avoir influencé la culture et le mode de vie des japonais, ces divinités ont également fait leur apparition dans beaucoup de tes manga. 

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à le PARTAGER sur tes réseaux sociaux mais également à T'INSCRIRE à notre Newsletter pour être tenu informé de tous nos prochains articles.

Tableau tête de mort femme


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.