L'Incroyable Histoire de Nintendo

Nintendo -

L'Incroyable Histoire de Nintendo

Imagine-toi quelques secondes Mario, Zelda, le (ou la…🙄) Game Boy, les jeux Pokémon, bref l’Univers Nintendo…Et si nous te disions que tout cela a failli ne jamais exister ? Ou que la signification de « Nintendo » reste un mystère plus de 100 ans après sa création ? Surprenant non ? 

Alors attache ta ceinture car aujourd’hui tu vas découvrir L’Histoire Incroyable de Nintendo. 🚀

La Création de Nintendo

La Signification de « Nintendo » :

La majorité des gens pensent que « Nintendo » (任天堂) signifie "Laisser la chance au ciel » d’après les kanji : « 運を天に任せる » ou « Un O Ten Ni Makaseru ». Il se pourrait, cependant, que cette traduction soit complètement erronée.

A l’époque la question sur la signification de Nintendo ne s’était pas posée. Il a fallu attendre près de 100 ans pour que nous nous interrogions sur la provenance de ce nom. Malheureusement, suite à la mort du fondateur nous ne serons jamais en mesure d’expliquer avec certitude l’origine de « Nintendo ».

L'histoire de Nintendo

Une théorie a cependant été mise en avant dans le livre « L'histoire de Nintendo : Tome 1, Des Cartes à Jouer aux Game & Watch » Pour comprendre la véritable signification de Nintendo, il faut se plonger dans le contexte de l’époque.

D’après le livre, le président de l'entreprise, Fusajiro Yamauchi, réfléchissait à des stratégies pour sortir l’entreprise de la crise qui sévissait sur les cartes de jeux. Il fonda alors l’entreprise « Nintendo Koppai » (
任天堂骨牌) en 1889. « Koppai » signifie littéralement « Carte de jeux » ou « Jouer aux cartes ».

Cette nouvelle entreprise commercialisa des cartes d’une qualité inférieure sous le nom de «Tengu ». Le but étant de contrer la baisse des ventes des cartes plus onéreuses, les Hanafuda.

nintendo hanafuda tengu

A l’époque jouer au carte était mal vu voire interdit. Le démon Tengu était alors considéré comme le symbole des jeux de cartes illégaux à la sauvette.

Les cartes à jouer que Nintendo fabriquait auparavant les HANA-fuda (花札) s’écrivaient avec le Kanji du mot « Fleur » car chaque carte était recouverte de fleurs différentes. Mais selon la théorie du livre, il s’agirait en réalité d’un jeu de mot.

En effet, en japonais, Hana signifie « Fleur » mais également « Nez ». Le nez fait sans doute référence au démon Tengu. De plus, se secouer le nez dans les parcs était le signal pour rentrer dans des parties de cartes clandestines. - TEN -

Le NIN quant à lui ferait référence aux parieurs de l’époque qui jouaient au Hanafuda. Nin viendrait de "Ninkyo" (任侠) qui signifie "courtoise", « galanterie ». C’est aussi de cette manière que les Yakuza se définissent.  - NIN -

Le DO () signifie "temple" ou « sanctuaire ». Ce terme est très souvent utilisé à la fin des noms de firmes japonaises pour y ajouter une touche de prestige. Il n’est pas rare de voir des supermarchés ou des librairies se terminant par « Do » au Japon. - DO -

 

B. Les Débuts de Nintendo : 

nintendo koppai

A l’origine, la petite firme de Kyoto, fondée par Fusajiro Yamauchi, s’appelait « Nintendo Koppai ». L’entreprise japonaise produisait des cartes à jouer appelée « Hanafuda ». Les cartes Nintendo étaient fabriquées à la main et ont rapidement gagné en popularité. En 1953, l'entreprise dirigée par le petit-fils de Fusajiro, Hiroshi Yamauchi, était la première société à produire des cartes à jouer en plastique au Japon.

Cette initiative s'est avérée extrêmement fructueuse. Elle a permis à Nintendo de dominer l’industrie. Lors d’un voyage aux États-Unis en 1956, Hiroshi a commencé à repenser la viabilité de l’entreprise ainsi que l’évolution du marché des cartes à jouer à long terme.

 

Disney Hanafuda

Sa première grosse innovation a donc été de lier un partenariat avec Disney en 1959. Cet accord leur offrit la possibilité d'imprimer les personnages Disney sur leurs cartes. Cela a permis à l'entreprise d'accéder à un nouveau marché. Nintendo a donc pu viser un public beaucoup plus jeune.

Malheureusement pour Nintendo, le marché des cartes à jouer fût vite saturé. Les ménages japonais ont cessé d’en acheter et les actions de Nintendo se sont très vite effondrées.  L’existence de Nintendo était en péril…

En 1965, l'entreprise embaucha un nouvel ingénieur d'entretien pour sa chaîne de montage. Il s'appelait Gunpei Yokoi. Ce dernier ne le savait pas encore mais il allait être le sauveur de Nintendo.

 

Ultra Hand Nintendo

Nintendo avait du mal à se maintenir à flot dans l'industrie du jouet et leur dette ne cessait de grandir. Jusqu’en 1970, alors qu'il parcourait l'une de ses usines de Hanafuda, Hiroshi remarqua que Gunpei Yokoi jouait avec un bras extensible qu'il avait fabriqué. Le directeur de Nintendo pris alors le pari de commercialiser ce bras pour les fêtes de Noël. C’était la naissance de l’Ultra Hand.

Vendue à plus d'un million d'exemplaires, l'Ultra Hand a connu un succès immédiat et a permis à Gunpei d’être en charge du développement des produits. Grâce à son expérience en ingénierie, il a pu ainsi développer de nombreux jouets électroniques lucratifs dont un Love Tester pour Nintendo.

Cette immense avancée a été très prolifique pour Nintendo car il s’agissait de la seule entreprise qui développait de tels jouets à l'époque.

A cette même époque, l’entreprise  commença à s'intéresser aux jeux vidéo. Ils ont d'abord obtenu les droits de vendre la Magnavox Odyssey au Japon, la première console de jeu vidéo commercialisée dans le monde.

 

Magnavox Odyssey

Ouf…Nintendo renaît de ses cendres… La firme décide alors de développer leurs propres jeux vidéo. Leur premier sorti en 1975 s'appelait EVR Race. Il a été suivi de près par un petit jeu très sympa du nom de Donkey Kong. 

Ce jeu conçu par Shigeru Miyamoto, star montante de l'industrie du jeu, connu un immense succès. Il est sorti en salle d’arcade ainsi que sur Atari 2600, Intellivision et ColecoVision. A cette même période, l’entreprise donna également carte blanche à Gunpei Yokoi pour expérimenter des jeux vidéo portatifs tels que le Game & Watch.

Lassé de créer et d’inventer des jeux pour d'autres consoles, Nintendo décida de se lancer dans le développement de consoles en 1983. La première console fût la Famicom (abréviation de Family Computer) sortie exclusivement au Japon.

 

nintendo famicom

Ce fût un véritable succès. La console est alors vendu à environ un demi-million d’exemplaires en seulement quelques mois. Malheureusement, de nombreuses plaintes et un défaut découvert dans les puces obligea Nintendo à stopper la commercialisation. Nouveau coup dur pour Nintendo…

Malgré cela, Nintendo retomba encore une fois sur ses pattes. Et en 1985, 2 ans après la première version, l’entreprise annonce la sortie mondiale de la Famicom. Le design de la console est alors complètement repensé et un nouveau nom lui est donné : La Nintendo Entertainment System, plus connu sous le nom « NES ».

Pour éviter un nouvel effondrement du marché, Nintendo limita le nombre de jeux que les développeurs tiers pouvaient sortir par an. Cette même année, un jeu du nom de Super Mario Bros propulsera l’univers Nintendo.


Toutes Les Consoles Nintendo 

1. La Création de la NES (Nintendo Entertainement System) :

Histoire de la NES

La console NES était à l'origine la Famicom ou Family Computer. La console sortie au Japon en 1983, où elle y sera vendue à des millions d'exemplaires au cours de sa première année sur le marché. Après l’arrêt de la production de cette console suite à de nombreuses problèmes notamment les puces, elle sera finalement, redessinée et rebaptisée Nintendo Entertainment System. Ce fut un véritable succès, notamment grâce à l'un de ses titres de lancement : Super Mario Bros.

 

2. L’Histoire de La Game Boy Color :

Nintendo Game & Watch

La Nintendo Game Boy est sorti en 1989. Il s'agissait d'une console de jeu vidéo portable combinant certains aspects de la NES ainsi que les avantages des « Game & Watch ». Son créateur n’est personne d’autre que Gunpei Yokoi, l’ouvrier engagé quelques années auparavant et créateur de l’Ultra Hand.

En bonus : 2 petites infos insolites sur le Game Boy.

Au Nintendo Store de New-York, un Game Boy Color ayant survécu à la Guerre du Golfe ainsi qu’à plusieurs bombardement est fièrement m’y en avant. Et pour cause, cette console  fonctionne toujours depuis 1990. Un sérieux concurrent au Nokia 3310 en terme de résistance.

En 1993, Alexander Serebrov, cosmonaute russe avait sans doute peur de s'ennuyer dans la station Mir. Il n’a donc pas hésité d’emmener son Game Boy.  La console a ainsi fait 3 000 fois le tour de la Terre avant de retrouver notre chère planète. Elle a été vendue aux enchères pour la modique somme de 1 220 dollars (884 euros).

 

3. L’Histoire de la Nintendo 64  :

Histoire Nintendo 64

La Nintendo 64 est sortie au Japon le 23 juin 1996 et est accompagnée de 3 jeux : Pilotwings 64, Saikyo Habu Shogi et Super Mario 64. La console sortira malheureusement quelques années plus tard en Europe et en Amérique.

Si la console se vend bien lors de ses lancements dans nos pays, les ventes stagnent déjà dès la fin de l'année 1997. En effet, durant leur retard, une nouvelle console a vu le jour : La Playstation. La console de Sony qui a surpassée la Saturn en quelques mois, a su profiter des retards de Nintendo pour s'imposer aux yeux du grand public. De plus, SquareSoft, société de développement de jeux vidéo, annonce un partenariat exclusif avec Sony.

Le plus gros problème de la console de Nintendo, était le choix des cartouche au lieu du format CD. Ce format est beaucoup plus difficile à programmer pour les développeurs. Les sorties des jeux prennent donc du retard et le prix des jeux s’envolent.

 ⚡️Jette un oeil à nos T-Shirt Japonais 100% Originaux et Inédits à l'effigie de Bowser. Disponible dès maintenant en boutique. ⚡️T-Shirt Bowser

4. L’Histoire de La Game Cube et Son Flop Mondial :

Après une Nintendo 64 au succès mitigé, la marque qui était alors la pionnière dans son domaine quelques années auparavant s’est retrouvée dans une position d’outsider avec sa Game Cube sorti en 2001.

Fini le temps de la Super Nintendo et de la Sega Genesis. La console phare du moment est chez Sony et n’est rien d’autre que la PlayStation 2. Nintendo avait du mal à trouver quelque chose pour rivaliser avec cette console qui allait devenir la console la plus vendue de l’histoire.

Le GameCube était censé être LA solution pour Nintendo. Elle devait remédier à tous les défauts de la Nintendo 64. La console utilise désormais de petits disques mais cela n’était toujours pas comparable à la PS2.

Lancé en Amérique et en Europe avec une poignée de jeux, dont un titre mettant en vedette Luigi, la GameCube n’avait pas son jeu vedette : Super Mario. Le lancement de la GameCube est donc un échec total. Luigi's Mansion a été terriblement décevant pour les joueurs qui voulaient une suite à Super Mario 64.


5. L’Histoire de la Nintendo DS :

Histoire de la DS

Nintendo rattrape le coup avec la Nintendo DS. Son plus gros point fort ? Une connexion WIFI.  Les joueurs pouvaient enfin se connecter entre eux et jouer aux mêmes jeux en multi-joueurs. Auparavant, les joueurs devaient compter sur les câbles de liaison et jouer en réseau local. Comparé à la Nintendo 64, la DS a pu s’appuyer sur de nombreux titres populaires à ses débuts.

L’un des avantage de la DS était également la rétro-compatibilité avec les Game Boy Color et Advance grâce à l'ajout de la fente pour y insérer les cartouches.

Cela a permis d’agrandir la bibliothèque de la DS et a encouragé de nombreux joueurs de Game Boy Advance à faire le saut.

C’est peut-être à partir de la Nintendo DS que la firme Nintendo va assumer son choix d’être une console familiale. Elle va donc tout naturellement s’imposer sur d’autre marché que ceux de ses concurrents : Microsoft et Sony.

Elle va ainsi sortir la Wii, la Wii U et la fameuse Nintendo Switch. Toutes ces consoles n’ont pas vraiment de concurrents sur le marché. La stratégie de Nintendo a donc été payante. Les risques d’être à nouveau dans l’ombre des consoles Sony sont ainsi écartés.


TOP 10 des meilleurs jeux nintendo 

Super Mario Bros

  • Super Mario 64 (1996)

  • The Legend of Zelda : Ocarina of Time (1998)

  • The Legend of Zelda : A Link to the Past (1991)

  • The Legend of Zelda : Majora’s Mask (2000)

  • The Legend of Zelda : The Wind Maker (2002)

  • Super Mario World (1990)

  • Super Mario Galaxy (2007)

  • Super Mario Bros 3 (1988)

  • Super Smash Bros Melée (2001)

  • Super Metroid (1994)

 

🔥Fan de jeux vidéo ? L'Univers de Nintendo te passionne ? Alors découvre ta Boutique Gamer de référence. Un tas de produits dérivés de Nintendo t'y attend.🔥

Figurine Gamer Mario


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Continuer à lire

Mythologie Japonaise : 15 Yokai Terrifiants
Mythologie Japonaise : 15 Yokai Terrifiants
Signification des « Yokai » : Le terme Yokai, 妖怪, désigne l’ensemble des créatures étranges et surnaturelles du fol...
Lire plus
La Cérémonie du thé au Japon : Guide Complet
La Cérémonie du thé au Japon : Guide Complet
La cérémonie du thé au Japon (茶道) est également appelé sadō ou chadō. Il s’agit d’une tradition japonaise chargée d'h...
Lire plus
Histoire de « La Grande Vague de Kanagawa »
Histoire de « La Grande Vague de Kanagawa »
Cet imposant tableau du 19ème siècle connu sous le nom de « La Grande Vague de Kanagawa »  ou simplement « La Vague d...
Lire plus