pachinko

Pachinko : Un jeu japonais à la limite de la légalité ?

Bien qu’interdit par le gouvernement japonais depuis 1907, les jeux d’argent et les casinos fascinent toujours autant les japonais. Les personnes qui désirent prendre le risque de jouer à de tels jeux encourent une amende de 500.000¥ soit environ 3.835€ et jusqu’à 3 ans d’emprisonnement pour les récidivistes. Cependant, les amateurs de jeux d’argent ont trouvé la solution pour assouvir leur soif de gambling grâce à des salles de Pachinko souvent confondues avec des salles d’arcade. 

Véritable phénomène au Japon, le Pachinko (パチンコ) est un savant mélange entre une machine à sous et un flipper. Il existerait près de 15.000 salles de Pachinko à travers le pays. En constante augmentation, le marché du Pachinko serait la 3ème plus grosses industries de divertissement du pays rapportant chaque année plusieurs milliards de Yens (¥).

Mais alors comment expliquer la popularité du Pachinko ? C’est ce que nous allons voir dans notre dossier spécial «Pachinko : Un jeu japonais à la limite de la légalité ? ». Vous y découvrirez les moyens totalement légaux utilisés par les salles de jeux pour contourner la loi mais aussi l’histoire de cette machine à sous, son fonctionnement ainsi que les dérives qu’elle peut entraîner.

Histoire et Origine : 

salle pachinko

Les machines de Pachinko sont directement inspirées des machines à sous présentes dans les casinos traditionnels. Les premiers modèles de Pachinko auraient été importés de Chicago alors considéré comme la capitale du flipper. Le premier modèle à avoir foulé le sol japonais a été installé à Osaka dans une aire de jeux pour enfant.

Et oui…Aussi surprenant que cela puisse paraître, le Pachinko n’était pas destiné aux adultes. La preuve en est que certaines machines étaient installées dans des magasins de confiseries de la région pour séduire les enfants. A cette époque, le machine est surnommée « pachi-pachi » à cause du bruit des billes sur les parois. Dès les années 1920, une nouvelle version de la machine est présentée au public sous le nom de « gachinko ». Au fil du temps, le surnom « pachi-pachi » et « gachinko » fusionnent pour devenir le mot « Pachinko ».

Cependant, il faut attendre les années 80 pour que l’industrie du Pachinko connaisse un véritable boom. C’est ainsi que Nakajima Kenkichi, le patron de la société « Heiwa Corporation » et gestionnaire d’environ 30 % des salles de Pachinko du pays, devient l’homme le plus riche du pays grâce à de simples machines à sous.

Règle du Jeu et Fonctionnement du Pachinko :

bille pachinko

Simple Flipper ? Machine à sous déguisée ? Mais alors, quelles sont les règles ? Avant de commencer une partie, le joueur doit échanger une somme d’argent contre des petites billes en acier. Une fois en possession de son petit seau de bille, il ne reste plus qu’à choisir sa machine et de s’installer confortablement pour une longue session de jeu.

Le principe est relativement simple…Le joueur insère une bille dans la machine pour démarrer une partie. La bille va tomber verticalement dans la surface du jeu et rebondir sur plusieurs cloues aléatoirement avant de terminer son chemin dans l’un des trous pour déclencher la machine à sous. Au contraire, si le joueur manque de chance, la bille terminera sa course dans aucun trou et perdra donc sa bille.

Mise à part la vitesse de sortie des billes, le joueur n’a quasiment aucun contrôle sur le jeu. Le joueur a donc intérêt à bien gérer le nombre de bille qu'il lance dans la machine mais aussi la vitesse à laquelle elle sort. Pour jouer, le joueur doit tirer sur un petit levier ou appuyer sur un bouton selon le type de machine.

Tout comme au casino, le but est d’obtenir 3 fois le même symbole pour gagner encore plus de billes. A la fin de la partie, le joueur peut échanger ses billes contre des cadeaux plus ou moins onéreux ainsi que contre des plaques en métal. 

Pachinko : Jeu d’Argent ou Pas ?

police japonaise

Comme nous vous l’avions expliqué en début d’article, le Japon a interdit les jeux d’argent selon l’article 23 du code pénal et ce, depuis 1907. Les sanctions encourues peuvent aller d’une simple amende à une peine de prison. 

Toutefois, les gérants de salles de Pachinko ont trouvé un moyen efficace et totalement légal pour contourner cette loi. En effet, le jeu du Pachinko n’est pas considéré comme un jeu d’argent par les autorités. Un jeu de hasard, oui…Mais pas d’argent.

En effet, tant que le joueur échange son argent contre des billes et des billes contre des cadeaux, il n’y a aucun échange d’argent et donc rien d’illégal. Le joueur récupère des cadeaux en échange de ses billes.

Cependant, les gérants de ces salles de jeux possèdent généralement un second établissement non loin du Pachinko qui rachète les cadeaux gagnés en échange d’argent. Il est donc très facile de jouer au Pachinko pour gagner de l’argent tout en respectant les lois.

Les Salles de Pachinko :  

Vous pensez ne pas pouvoir reconnaitre un salle de Pachinko ? Et pourtant, il n’y a rien de plus facile…La facade est éclairée de dizaines de néons mais le plus marquant reste très certainement les bruits typiques de ces salles qui s’échappent de ces salles. Difficile donc de passer à côté d’une salle sans le remarquer.

Enfin, contrairement aux autres jeux de hasard comme les courses hippiques, les salles de Pachinko ne sont pas gérées par le gouvernement. Par conséquent, il n’était pas rare à l’époque  de voir certaines salles entre les mains des Yakuza.

De nos jours, la police surveille méticuleusement les salles de Pachinko afin d’éviter les abus et potentielles fraudes au fisc ou encore les arnaques envers les clients.

Les Dérives du Pachinko : 

L’une des premières dérives est bien évidemment la dépendance provoquée par une atmosphère électrisante et captivante. En effet, les joueurs sont tous alignés dans des immenses allées étroites. La fumée de cigarette remplit la pièce, et le son y est assourdissant. Certaines machines ressemblent à des vieux flippers vintages, d’autres à des machines ultra futuristes équipées de puissants haut-parleurs, d’effet vidéo et des lumières dans tous les sens. Tout est fait pour garder le joueur le plus longtemps possible.

Selon Naoko Takiguchi, professeure de sociologie à l'université Otani de Kyoto, cette ambiance ainsi que l'aspect « jeu vidéo » augmentent la dépendance au pachinko. Pour contrer cela, le Japon a récemment modifié sa réglementation pour lutter contre les addictions en exigeant par exemple que le système de paiement soit moins "attractif". Malheureusement, comme le pachinko est toujours considéré comme un simple jeu et non comme un jeu d'argent, sa nature addictive échappe à tout contrôle de l’état. 

Toujours selon la sociologue, l’addiction est un sujet tabou chez les joueurs. Ces derniers admettent difficilement leur dépendance au jeu et bien souvent ils l’admettent trop tard. 

Les publicités ciblées pour les femmes au foyer sont également l’une des dérives de ce jeu. En effet, ces femmes au foyer ont plus de temps en journée pour jouer, elles sont donc la cible de nombreuses offres alléchantes. Il n’est rare de voir des journées exclusivement réservées aux femmes dans les salles de jeux. Certaines d’entre elles peuvent donc jouer toute la journée dépensant beaucoup d’argent sans même s’en rendre compte.

Un Marché En Pleine Crise ? Pas si sûr. 

En 2018, BusinessInsider révélait que le jeu avait généré près de 30 000 milliards de yens de bénéfices sur l’année soit environs 4 % du PIB du Japon. A titre de comparaison, le pachinko japonais génèrerait ainsi plus d'argent que Macao et Las Vegas réunis.

Toutefois, d’après les dernières enquêtes, l’industrie du pachinko aurait gravement souffert de la pandémie de COVID-19.

En effet, selon Daikoku Denki, un fabricant d'équipements pour les salons, la part de marché de l'industrie du pachinko était de 14 600 milliards de yens (133 milliards de dollars US) en 2020 soit une baisse de 5 400 milliards de yens (environ 49,2 milliards de dollars) par rapport à 2019.

Pour finir, certains experts du marché ont déclaré que le COVID-19 n’était pas la seule et unique raison de ce déclin. Les joueurs seraient de plus en plus lassés et ne retrouveraient plus autant d’excitation à jouer. De plus, les salons de Pachinko auraient corsé le jeu rendant les gains ridicules ou plus difficiles à obtenir. 

Mais n’enterrez pas ce jeu trop vite…Les analystes voient tout de même une légère amélioration dans les chiffres. L’âge d’or du Pachinko n’est peut-être pas fini. 

 pachinko yoko


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés