Démon Tengu

Légende Japonaise, Mythologie Japonaise -

Tengu : Mythologie Japonaise et Légende

de lecture - mots

Comme tu le sais peut-être, chez Ambiance Japon©, nous sommes passionnés par la mythologie japonaise. Aujourd’hui, nous aimerions te faire découvrir l’un des plus célèbres Yokai du Japon : Le Démon Tengu.

Ce n’est peut-être plus un secret pour toi, le folklore japonais est riche en histoire surnaturelle mettant en avant des dieux shintoïstes (Kami), des créatures terrifiantes et évidemment des démons. Les japonais ont même un mot pour décrire toutes ces créatures : Les Yokai.

Mais alors, qui est le Tengu ? De tous les yokai et démons du Japon, le Tengu est sûrement le démon le plus populaire en occident. Au premier abord, Ce démon au long nez ressemble à un véritable super-héros : il vole, il est doté d’une grande force physique, il possède de puissants pouvoirs magiques ainsi que des compétences exceptionnelles en arts martiaux. Ce n’est pas pour rien que ces démons sont  considérés comme des Yokai voire des dieux Shintô 

 

MAsque Tengu


Alors à quoi bon s’affoler ? C’est vrai non ? Peut-être que les Tengu mettent ces pouvoirs au service du bien ? Ah ah ah…Cela serait bien trop facile. Ce Yokai a un long, très long et très sombre passé derrière lui.

Si tu es prêt(e) à découvrir l’origine et l’histoire du Tengu, alors installe-toi confortablement !

L’ORIGINE DU TENGU : LE DÉMON JAPONAIS AU LONG NEZ :

Tengu Mythologie

Tout comme le Kitsune ou encore le Tanuki, le Tengu était à l’origine un animal sauvage. Avec le temps et l’évolution des contes et légendes, ses apparitions et son apparence ont évolué afin de devenir le Tengu tel que nous le connaissons aujourd’hui à l’apparence anthropomorphique.

Au Japon, les légendes japonaises sont très souvent liées aux différentes religions du pays. Le Kitsune, par exemple, est considéré comme le serviteur d’Inari, la déesse du Shintoïsme. Le Tengu quant à lui entretient un lien étroit avec lebouddhisme mais également le Shintoïsme, religion dans laquelle il est considéré comme un mini-dieu.

Kitsune

Contrairement au Kitsuné dans la religion Shinto, ce démon n’est pas le bienvenue pour les moines bouddhistes et pour la foi bouddhiste. Les Tengu sont en effet considérés comme des ennemis jurés de cette religion.

Une grande partie des histoires à son effigie racontent la manière dont ce démon japonais essayait de détourner le peuple de la foi bouddhiste. Et pour cause, selon certaines légendes, les Tengu serait en réalité des prêtres trop vaniteux et orgueilleux pour aller au paradis. Les portes du paradis fermées, ils n’ont d’autre choix que de errer sur terre.

LES TYPES DE TENGU : DAITENGU ET KOTENGU 

Bien que tu connaissais (peut-être…) le Tengu au long nez rouge, tu seras peut-être surpris d'apprendre qu'il existe en réalité deux types de Tengu japonais. Le Daitengu qui signifie « Grand Tengu » et le Kotengu traduit par « Petit Tengu »

1. LE DAITENGU :

Daitengu

Le Daitengu (大天狗) est un puissant démon à l’apparence semi-humaine. La caractéristique principale du Tengu est bien évidemment son long nez et ses grandes ailes.

De nos jours, le « Tengu » tel que nous le connaissons est en réalité le Daitengu. Ces démons japonais vivent dans les forêts et montagnes loin de toute civilisation. Comme tout bon Yokai, ce démon s’amuse à terrifier les humains. Pour cela, il use de pouvoirs magiques et prend possession des hommes comme bon lui semble.

Le Tengu est connu pour sa capacité à contrôler le vent, pour son excellent maniement du sabre ainsi que sa capacité à voler. Les Daitengu enlèvent souvent des humains pour les tourmenter ou parfois pour leur enseigner la magie. Mais sois rassuré(e), ils n’enlevaient que les prêtes et les enfants…

Démon japonais au long nez

Certains mortels partaient même en expédition dans les forêts et montagnes à la recherche des Daitengu afin d’apprendre tout leurs secrets. Souvent à leurs risques et périls…

En plus de leur visage rouge, de leur long nez, de leurs robes et de leurs ailes, les Daitengu peuvent être représentés dans la mythologie avec de grands éventails qu'ils utilisent pour créer d’immenses rafales de vents ou un bâton de moine.

2. LE KOTENGU :

L'autre type de Tengu est appelé Kotengu ou Karasutengu. « Karasu » signifie littéralement « corneille » mais ces Tengu peuvent également prendre la forme d'oiseaux de chasse, tels que des rapaces (tobi 鳶とび).

Kotengu

Ces démons japonais portent également des robes de moine et ont une apparence plus sauvage, plus proche des oiseaux.

Alors que l’objectif des Daitengu est de perturber la société et de créer une sorte de chaos autour d’eux, les Kotengu, eux, ne sont là que dans l’unique but de dévorer et d’attaquer les humains.

D’après les légendes les plus récentes, les Kotengu ne sont pas franchement très coriaces et sont faciles à vaincre. Ils sont d’ailleurs considérés comme de simples serviteurs des Daitengu. Toutefois, cela n’a pas toujours été le cas…

Le Tengu des premiers contes au Japon était en réalité les Kotengu. En d'autres termes, ce démon à l’apparence humaine aujourd’hui était à l’origine un oiseau.

L’HISTOIRE DU TENGU : L’ÉVOLUTION DU DÉMON JAPONAIS

LE TENGU : AU 9 ET 10EME SIECLES :

 Tengubi

Aux 9ème et 10ème siècles, les légendes racontent que les démons attiraient les hommes dans les bois en jouant de la musique, en lançant des cailloux sur les maisons et en apparaissant sans prévenir comme des feux follets. Les Tengu étaient également très doués pour provoquer des incendies.

A cette époque, le Tengu n’avait pas vraiment d’apparence ni de raison particulière à agir de la sorte. Il s’agissait au final que d’un simple Yokai.

LE TENGU : AU 11 ET 12EME SIÈCLES :

Konjaku monogatari shū

Au 11ème siècle, de nombreuses mythes du Tengu ont été rassemblées dans un célèbre recueil appelé : "Konjaku monogatari shū" L’une des histoires les plus populaires raconte la manière dont ces Yokai au long nez se transformaient en Bouddha pour tromper les moines.

L'enlèvement des prêtres bouddhistes était très fréquents à cette époque. L’objectif derrière cela était de détourner les croyants de la foi bouddhiste en les faisant devenir des démons à leur tour.

Une histoire raconte même qu’un prêtre Yamabushi avait réussit à guérir un empereur terriblement malade grâce à des pouvoirs de Tengu. Le malheureux avait préféré choisir les pouvoirs magiques des démons et la gloire à la religion.

A cette époque, le Yokai n’avait toujours pas d’apparence particulière. Il était souvent invisible. Il faut attendre la période Edo pour voir les premiers dessins du démon.

Il existe également de forte similarité entre le Tengu du 11ème siècle et celle du Garuda, une divinité bouddhiste ressemblant à un homme-oiseau.

LE TENGU : AU 13 ET 14EME SIÈCLES :

Yamabushi

Au XIIIe siècle, les Tengu commencent à prendre l’apparence des fameux guerriers des montagnes : les Yamabushi, connus comme les prêtres des montagnes ascétiques. Certains des vêtements que l'on voit aujourd'hui sur les Tengu seraient inspirés de la tenue traditionnelle de ces prêtes.

C'est également à cette époque que les démons deviennent de puissants guerriers habiles dans les arts martiaux ainsi que dans le maniement des sabres. Le très célèbre Samouraï Minamoto no Yoshitsune aurait également appris la maitrise du sabre auprès des Tengu.

Le 14ème siècle marque également les premières apparences du démons sous formes humaines.

Minamoto no Yoshitsune tengu

L’EXPLICATION DU MYSTÉRIEUX KANJI :

Le Kanji utilisé pour le mot « Tengu »  signifie littéralement « chien céleste » en japonais. La première utilisation de ce terme au Japon daterait de 637 en référence à des légendes chinoises.

Dans la mythologie chinoise, le « chien céleste » ou Tiāngǒu était en réalité une créature à l’apparence d’une comète ou d’un météore, qui traversait le ciel à toute vitesse avant de s’écraser sur terre. Chacune de ses apparitions était suivie d’un terrible bruit de tonnerre, qui résonnait comme un aboiement de chien. Cette comète laissait présager une nouvelle guerre là où elle s’écrasait. Dans certains récits, lorsque que la comète descendait sur terre, elle prenait systématiquement la forme d'un chien.

Tiāngǒu

Une autre histoire raconte qu’un villageois aurait aperçu une créature sur le toit de la maison de son voisin. La créature ressemblait à un chien, mais se tenait droit comme un homme. Elle avait un bec pointu, la moitié supérieure de son corpsétait rouge, la moitié inférieure était bleue.

LE TENGU ET LES LIEUX DE CULTE : 4 DÉMONS IMPORTANTS

Soujoubou de Kurama et le Mont Kurama :

Sōjōbō est le nom donné à un Daitengu qui vit sur le Mont Kurama, dans la partie nord de Kyōto. Il vit à Sōjōgataniautrement dit « la vallée du grand prêtre », situé au cœur de la montagne. Il a de longs cheveux blancs, un nez incroyablement long, et possèderait la force de mille Tengu.

Sōjōbō

Sōjōbō est considéré comme le roi des Tengu. Il aurait enseigné l'art du sabre à Minamoto no Yoshitsune. Une légende raconte que le fondateur de l'Aïkido, Morihei Ueshiba, a appris tout son savoir des arts martiaux grâce à ce Tengu.

Taroubou d'Atago et Le Sanctuaire d'Atago :

Atagoya Taroubou est également un Tengu de Kyoto. Ce Tengu protège le sanctuaire d'Atago, qui est consacré à la divinité Izanagi. Il a été affecté à cette tâche par Bouddha en personne, il y a plus de 3 000 ans.

Jiroubou de Hira et Le Mont Hiei :

Hirasan Jiroubou résidait à l'origine sur le Mont Hiei et était supposé être aussi fort que Taroubou. Malheureusement pour lui, des puissants moines se sont installés près de son repère sur le Mont Hiei. Il n’a pas eu d’autre choix que de déménager sur le Mont Hira à l'Ouest du lac Biwa. Il apparaît dans quelques récits à la fin de la période Heian. Il aurait ainsi vaincu des dragons, ou encore attraper un moine afin de l’y jeter dans une grotte où vivait un dragon. Pas très sympa…

Izuna Saburou et le Mont Lizuna :

Izuna Saburou est un Tengu habitant le Mont Lizuna près de Nagano. Contrairement aux autres, ce démon serait l’auteur de plusieurs miracles. Lors d’une année de mauvaise récolte de riz au Japon, il aurait sauvé de nombreuses vies en aidant le peuple du haut de la Montagne Izuna. Depuis lors, il est vénéré même encore aujourd’hui pour avoir sauvé les récoltes des villageois.

LE TENGU DE NOS JOURS : LES FESTIVALS AU JAPON

Dans la culture japonaise actuelle, le démon Tengu reste une figure emblématique pour les japonais. En plus de sanctuaires et de temples dans les montagnes, les Tengu ont leurs propres festivals au Japon et ce, tout au long de l’année.

1) Le quartier populaire de Shimokitazawa à Tokyo organise chaque année un festival de Tengu. Le Shimokita Tengu Matsuri qui a lieu durant les vacances d’hiver est un défilé de Tengu. Il se déroule près du temple Shinryuji, non loin de la gare de Shimokitazawa. La légende raconte qu’une divinité est devenue Tengu pour protéger le temple à tout jamais.

D’immenses masques de Tengu suivis d’une magnifique parades lançant des haricots pour porter bonheur à la population.

2) Dans la ville de Numata, préfecture de Gunma, un festival avec un énorme masque de Tengu défile dans les rues. Mais attention, seules les femmes peuvent toucher et porter le masque. Celui-ci est censé assurer un accouchement sans complication ainsi que porter chance à la famille.

La ville est située près de la montagne de Kashouzan, connue comme un lieu de résidence fortement apprécié des Tengu.

3) Lors du festival de Donki dans la ville de Toyokawa, un renard, un tengu rouge et un tengu bleu pourchassent les femmes et les enfants avec un donki 鈍器どんき,c'est à dire un bâton recouvert de peinture. La peinture est censée assurer une bonne santé à celui qui est touché.

4) La ville de Furubira à Hokkaido organise deux festivals de Tengu. L’un en été et un autre en automne. Les deux se terminent systématiquement par la marche du Tengu sur le feu.

5) Enfin, un autre festival mettant à l’honneur le Tengu a lieu à Osaka en octobre. Ce festival remonterait à la période Edo. Les femmes qui seraient touchées par le Tengu en personne, auront la chance d’avoir de bons enfants en bonne santé et sages.

LE TENGU CHEZ AMBIANCE JAPON : OFFRE EXCLUSIVE

Si tu es arrivé jusqu’ici, c’est que tu es vraiment passionné(e) par la mythologie japonaise et surtout le démon Tengu tout comme nous. Sache que tu découvriras dans notre boutique un tas de produits inédits à l’effigie du démon au long nez. Ce Yokai si populaire au Japon est présent sur de nombreux T-Shirt Japonais mais aussi Masque Japonais.

Comme tu as pu le lire dans les derniers paragraphes, le Masque Japonais du Tengu est également un objet très important dans la culture nippone lors des festivals. C’est pourquoi nous sommes très fiers de te présenter notre Masque Tengu 100% artisanal disponible dès maintenant en boutique.

Code promo Ambiance japon

Évidemment, nous ne te laissons pas les mains vides, en plus de t’avoir fourni tout ce dont tu as besoin pour être un as sur le sujet, nous t’offrons un code promo d’une valeur de 20% sur l’ensemble de la boutique avec le code : « TENGU20 »


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.